Castellano English Deutsche
Contact TRP Qui sommes-nous?

Recherche d'articles

Préparation d'un châssis Mini-Z MR03 pour compétition-Niveau 3

Ecrit par Administrador Francia le 14 Mai 2010

  

NIVEAU 3
Les options que nous détaillerons dans ce niveau 3 prendront leur sens seulement après avoir préparé votre bolide de course comme nous l'avons décrit dans les 2 niveaux précédents. ( niveau 1, et niveau 2)
Il sera inutile de monter les pièces du niveau 3, si au préalable nous n'avons pas amélioré la voiture avec des pièces basiques, mais indispensables, et amélioré notre niveau de pilotage sur circuit.

Les pilotes qui se sont déja frotté au monde de la compétition de Mini-Z ont déja expérimenté une autre vision qualitative de ce qu'est la Mini-Z. Concourir exige une préparation, autant des bolides que de nos habiletés, qui soit dit en passant, s'aquièrent presque sans s'en rendre compte.

Si au niveau 1 nous parlions des pièces indispensables sur toute Mini-Z, que ce soit pour concourir ou pas, dans le niveau 2 nous décrivions les options qui améliorent considérablement le rendement de la voiture et sa robustesse face aux coups et vibrations qu'elle encaisse, dans ce 3ème niveau nous vous proposons les pièces qui qui vous aideront à affinner vos mises au point et vous permettront d'avoir des bolides encore plus compétitifs.

 

1- Amortisseur Central (ref:MR2161)

 
 Les suspensions à disque de friction comme celles que nous recommandons dans le niveau 2 nous permettent de réguler autant le basculement latéral du train arrière, comme la flexibilité de la plaque de carbone. D'un côté nous contrôlons les mouvements latéraux du train arrière dans l'appui lors des entrées en virages,  et d'un autre côté nous adoucissons les rebonds causés par les irregularités de la piste, ainsi qu'avec les accélerations et freinages.

Selon la souplesse que nous avons mis sur la suspension à disque, on peut trouver que celle-ci revient très lentement à sa position initiale, laissant la voiture avec le train arrière un peu forcé, un peu appuyé. Pour éviter cet effet, et pour pouvoir ajuster à notre goût la force du mouvement longitudinal du bloc arrière, on peut monter des suspensions centrales comme celles que nous proposons, qui travailleront avec les disques de friction.

Il y a beaucoup de modèles de suspensions centrales sur le marché, quelques uns incluent de l'huile. Nous avons choisi celui-ci car il permet de régler séparément la souplesse de compression et d'extension.

Avec une meilleure préparation du ressort qui régule la compression de l'amortisseur, on aura un meilleur grip sur le train avant et on perdra en stabilité sur le train arrière.

De plus, pour préciser le maximum d'ajustements de cette suspension, on dispose d'un kit de ressorts optionnels avec différents duretés. (ref.MR2162)
 
 2- Modification des FETS de moteur (ref.FET2)
 En général, les pièces que nous avons monté sur notre châssis font que nous contrôlons mieux celui-ci. Ainsi, en plus de remplacer le moteur que nous avons déja changé (niveau 2)pour un plus puissant, maintenant on peut modifier l'électronique de notre voiture, en incorporant des Fets plus puissants.

 

On ne pourrait pas monter de moteurs plus puissants sans au préalable remplacer les Fets originaux (qui ont pour rôle de supporter une puissance déterminée, inférieure à celle que les moteurs puissants exigent.

En changeant juste les Fets, en montant au minimum des 2+2, on notera déja une importante augmentation de puissance du moteur. Ensuite, après s'être adaptés à cette nouvel apport d'energie, on pourra monter un moteur de plus grande puissance.
Pour procéder au changement des Fets, on aura besoin d'habileté, d'instruments (soudeur de hautes températures et pointe très fine, de l'étain, des pinces, une loupe etc...) et beaucoup de patience.
La structure 2+2 fait référence à 2 colonnes de 2 Fets chacune. Avec les nouvelles platines de Kyosho, celles de 2,4Ghz, les fets sont déja montés en 2+2, sur chaque face de la platine, ainsi pas besoin de les monter de manière superposée.
Il y a des moteurs, comme l'Atomic Chili qui ont une consommation si élevée qu'il faut un plus grand nombre de Fets. Dans ce cas on montera au minimum des fets 3+3.
 
Dans ce dernier niveau de préparation de notre bolide, et après avoir modifié notre platine avec les fets optionnels, on peut commencer à équiper le châssis MR03 avec un moteur de haute puissance.

Nous voulons parler de moteurs qui tournent autour des 40 000 tours/minute, et quidisposent d'une accéleration et un frein moteur très supérieurs à ceux des moteurs conventionnels.

 

Basiquement, on les utilise pour la compétition. Prenez en compte qu'on ne peut pas monter ce type de moteur sur tous les circuits. Dans beaucoup de cas, avoir un moteur débridé nous fera faire des maladresses.
 
A ce point de notre recommandation, il est indispensable que le pilote essaye des choses et réalise ses propres tests et ajustements pour obtenir le "setting"qu'il a besoin. Un des tests à réaliser avant de disputer une competition est le choix du moteur. Puissance, consommation, vitesse de pointe, frein moteur... tout ceci doit être cohérent avec notre mise au point et avec les conditions de la piste ( longueur, grip, etc...)

Une dernière recommandation au moment de monter un moteur optionnel de haute performance, est de recouper légèrement les terminaisons des câbles du moteur qui se vissent à la platine. De cette façon on éviteraque les terminaisons aient un contact avec les composants de la platine, et se croisent.

 

 
4- Support pour plaque T en fibre (ref.MR3009)
 
Pour obtenir une meilleure rigidité et éviter les mouvements nou souhaités des plaques de fibre de la suspension arrière, on monte ce support en aluminium. Le support se visse au châssis avec 2 vis, et les plaques de fibre se vissent à cette pièce, et non au châssis, avec 2 autres orifices.

La longueur de cette pièce avec ses ancrages font que la plaque T reste fixée de façon baucoup plus solide. De plus, le fait d'utiliser une visserie "métrique" nous permet de mieux serrer les vis qui fixent la plaque T sans avoir peur d'abimer le plastique.

 

5- Giroscope (4548565144426)

 
 
Maintenant, seuls les châssis MR03 (et les petits de Dnano) disposent de la possibilité de monter ce dispositif. Il se connecte directement à la platine, et agit comme une espèce de contrôle de traction, contrôlant l'apport de puissance et la direction de notre véhicule.
Quand le giroscope détecte que la position de la voiture, en sortie de virage par exemple, n'est pas la bonne, il corrige automatiquement la position des roues avant, en même temps qu'il réduit la vitesse, pour peu que nous appuyions sur les gazs au taquet.

Comme vous savez, les platines de type ASF qui travaillent à 2,4Ghz disposent d'un logiciel pour pouvoir ajuster quelques uns des paramètres. Une fois connectés au Giroscope, on pourra régler la sensibilité du dispositif, avec 2 paramètres:
- ST Gain: Quantité de braquage assisté par le giroscope.
- TH Gain: Quantité de vitesse que le giroscope contrôle quand il agit.

Il est évident que sur des circuits avec beaucoup d'adhérence, ce composant n'a pas beaucoup d'utilité, mais sur des circuits avec moins de grip il nous aidera à être beaucoup plus régulier tour après tour.

 


 
 

 

Préparation d'un châssis Mini-Z MR03 pour compétition-Niveau 3

TRP Technical Racing Products· C/Colom 408, 2º · 08223 Terrassa · Barcelona · Tel. (34) 93 783 30 36 · Fax 93 786 44 45 · info@technicalrp.es

Competición dNaNo - Mini-Z World Cup - Colchones Sonpura - RC segunda mano
Agencia Marketing digital